Logo Groupe Interaction

Le spécialiste de l'emploi à votre service depuis près de 30 ans

Logo Groupe Interaction

Le spécialiste de l'emploi à votre service depuis plus de 25 ans

Entretien téléphonique, se préparer pour le réussir

05 Août 2019

L’entretien téléphonique est une étape primordiale dans un processus de recrutement. Elle fait suite à une première sélection réalisée sur études de dossier (CV et lettre de motivation), et précède un entretien physique qui constitue la phase finale de l’embauche. Souvent imprévisible, le premier entretien téléphonique intervient toujours à un moment inopportun. En 15 à 20 minutes, vous devez pourtant être en mesure de présenter et de défendre votre parcours, manifester votre motivation pour le poste et mettre en valeur vos principaux atouts. Voici quelques astuces qui vont vous permettre de réussir à coup sûr votre premier entretien téléphonique.

  1. Ne décrochez pas à la première sonnerie

Très peu catholique, dirait-on, mais cette astuce vous permettra de mieux vous préparer à un entretien téléphonique avec un recruteur. Un numéro inconnu s’affiche sur votre écran alors que vous attendez un retour de nombreuses candidatures déposées récemment ? Ne décrochez pas tout de suite. Laissez plutôt l’appelant vous laisser un message sur votre boîte vocale afin de faciliter son identification et l’objet de son appel. La plupart du temps, le recruteur vous demander de le rappeler ultérieurement ou de lui laisser vos disponibilités pour un prochain entretien téléphonique. Le moment venu, vous serez mieux préparé pour votre rendez-vous téléphonique.

  1. Présentez-vous comme le candidat idéal

Puisqu’il a déjà lu et relu votre CV, inutile de vous étaler sur les détails qui y figurent. Faites plutôt une synthèse professionnelle et mettez l’accent sur les différentes expériences et compétences qui vous démarquent et qui ont un rapport direct avec le poste convoité.

  1. Appréhendez les questions

Avant de passer un entretient téléphonique, vous devez vous préparer à répondre à certaines questions inattendues. Le recruteur peut vous demander, par exemple, ce qui vous a intéressé dans l’annonce. Il peut également soulever la question des compétences requises pour le poste. Vous serez certainement amené à évaluer votre aptitude en soumettant vos prétentions salariales. Et le recruteur ne manquera pas de faire mention de votre situation actuelle pour vous situer par rapport aux autres candidats en lice.

  1. Soignez votre langage

Puisqu’il ne se trouve pas en face de vous, le recruteur sera davantage plus attentif à vos formulations. L’idéal, c’est de garder un ton positif sur l’ensemble de votre intervention. Choisissez les mots à utiliser à la pincette et optez surtout pour un vocabulaire relatif au poste sollicité. Un ton professionnel s’impose et les argots n’ont pas de place dans un entretien téléphonique.

  1. Armez-vous de documents utiles

Un entretien téléphonique est tout à votre avantage. Vous pouvez avoir sous vos yeux toutes sortes de documents sans que le recruteur ne s’en rende compte. Parmi les indispensables, il vous faut votre CV, une liste de vos compétences clés, votre lettre de motivation et éventuellement l’annonce publiée par l’entreprise pour garder les exigences attendues à portée de main. Bien évidemment, vous aurez également fait des recherches préalables sur l’entreprise, ses principales activités, ses clients potentiels et ce qui vous plait chez elle. Aidez-vous en sans les lire.