Logo Groupe Interaction

Le spécialiste de l'emploi à votre service depuis près de 30 ans

Logo Groupe Interaction

Le spécialiste de l'emploi à votre service depuis plus de 25 ans

Fiche métier - Assistant(e) dentaire

L’assistante dentaire est un élément indispensable à un dentiste. C’est un poste multifonctionnel où le même titre englobe à la fois celui d’une secrétaire standardiste, d’un gestionnaire de cabinet dentaire et d’une aide technique et matérielle au chirurgien dentiste au quotidien.

Le métier d’assistant(e) dentaire

Au titre de secrétaire et gestionnaire du cabinet dentaire, l’assistante dentaire a pour principale fonction de s’occuper du standard téléphonique du dentiste. Elle se charge de prendre les rendez-vous, d’accueillir les patients, de les placer en salle d’attente et aussi d’encaisser les factures.

L’assistante dentaire est aussi chargée de la gestion des dossiers administratifs et médicaux des patients. Elle enregistre l’avancée de leur traitement au fur et à mesure de leurs visites chez le dentiste. Pour cela, elle peut être amenée à manipuler des fichiers numériques ou des dossiers papiers. Dans les deux cas, elle se charge de classer les dossiers médicaux par ordre alphabétique ou par ordre de consultation et d’importance.

Les dossiers médicaux des patients incluent parfois des dossiers de prise en charge par la Sécurité sociale. La gestion de ces dossiers fait aussi partie des tâches attribuées à une assistante dentaire. Elle peut aussi être amenée à participer à la gestion des stocks de matériel et de médicaments, si le cabinet ne dispose d’aucun responsable à ce poste. 

L’entretien et l’hygiène des locaux, à savoir la salle d’attente et le cabinet, relèvent aussi souvent de la responsabilité d’une assistante dentaire, sauf si le cabinet dispose d’une femme de ménage attitrée. 

Par ailleurs, l’assistante dentaire joue aussi le rôle d’assistante technique au dentiste pendant les interventions. Elle installe le patient et dispose les instruments préalablement stérilisés sur les plateaux. Toutes les préparations relatives à chaque intervention incombent à l’assistante dentaire : pansements, amalgames, ciments, clichés radiographiques, etc.

Dans certains cabinets dentaires, l’assistante dentaire intervient aussi comme une interface technique et gestionnaire entre le prothésiste et le praticien commanditaire. Dans tous les cas, c’est un métier qui exige une bonne qualité relationnelle et une excellente maîtrise des outils dentaires. 

Devenir assistant(e) dentaire

Le métier d’assistante dentaire exige un diplôme d’assistant dentaire, homologué au niveau bac. Pour obtenir ce certificat, l’intendant doit se préparer en alternance dans le cadre d’un contrat de professionnalisation d’une durée de 18 mois. 

L’âge légal pour occuper le poste d’assistante dentaire est de 18 ans minimum, il faut avoir le DNB ou un diplôme équivalent – une formation de 12 mois après le brevet ou une classe de 3ème validée : une qualification d’aide dentaire. L’accès à cette formation est soumis à des conditions d’aptitude physique et un entretien de motivation.

Le bac n’est pas obligatoire pour s’inscrire à cette formation. Néanmoins, disposer d’un bac pro accompagnement, soins et services à la personne (ASSP) et d’un bac techno ST2S constitue un atout non négligeable.

Salaires et évolutions de carrière

Généralement, l’émargement d’une assistante dentaire correspond au SMIC. Néanmoins, ce poste peut rapidement évoluer vers des spécialisations techniques en odontologie ou en pose de prothèses, grâce à une formation continue. Une assistante dentaire peut aussi arriver en tête d’une équipe de secrétaires ou d’aides médicaux, au fil d’une expérience réussie.