Logo Groupe Interaction

Le spécialiste de l'emploi à votre service depuis près de 30 ans

Logo Groupe Interaction

Le spécialiste de l'emploi à votre service depuis plus de 25 ans

Indispensable sur tout chantier de construction, le maçon participe essentiellement à l’exécution de travaux liés au gros oeuvre. Celui-ci intervient par exemple au niveau de la pose des fondations, du montage des murs et/ou des cloisons mais aussi pour tous travaux liés à l’entretien ou la rénovation d’un bâtiment. En véritable artisan du bâtiment, le maçon est un métier particulièrement recherché ces dernières années.

Le métier de maçon

Le maçon est le premier à intervenir sur un chantier dès lors que le terrain est prêt à accueillir une construction. Sa principale mission consiste à mettre en place les différents éléments de base nécessaires à la construction d’un bâtiment, suivant un plan préétabli. C’est le maçon qui prépare et réalise les fondations. Il coule la dalle, monte les murs et les cloisons. Il s’occupe également de poser les planchers. 

Selon ses compétences spécifiques, le maçon a pour responsabilité de garantir la qualité de l’enveloppe et de la structure de tout le bâtiment. On lui confie généralement les travaux de gros oeuvre, à l’exception des systèmes constructifs bois. Il peut intervenir sur un chantier individuel ou participer à une construction industrielle. Seul ou en équipe, il travaille généralement sous la direction d’un chef de chantier. 

Principales activités

Le maçon s’occupe de toutes les tâches liées à la maçonnerie comme :

  • La construction de murs, de façades, ou bien de cloisons par maçonnage d’éléments portés (briques, carreaux de plâtre, parpaings, pierres)

  • La maçonnerie des structures horizontales (dalles, chapes)

  • La réalisation de différents coffrages et éléments de ferraillage.

  • Les travaux liés à l’étanchéité et l’isolation du bâtiment.

  • La construction des ouvrages particuliers comme les piscines, des monuments funéraires ou encore des ouvrages paysagers.

  • L’approvisionnement, le rangement et le nettoyage du chantier.
     

Formation et diplômes pour devenir maçon

Il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme particulier pour exercer le métier de maçon. Certains maçons évoluent d’ailleurs très bien sur le tas. Néanmoins, certaines formations permettent de se familiariser rapidement avec ce métier qui ne cesse d’évoluer avec le temps. Ce sont :

  • CAP Maçon

  • CAP Constructeur en béton armé

  • BEP Aménagement et finitions

  • BP Maçon

  • Bac Professionnel Interventions sur le patrimoine bâti (couverture, maçonnerie, charpente)

  • Bac Pro technicien du bâtiment, (notamment organisation et réalisation du gros oeuvre)

  • BTS Bâtiment

  • Une certification professionnelle de maçon ou de conducteur de travaux délivré par l’AFPA, Mention complémentaire (MC5), Certificat de qualification professionnelle.

Qualités et compétences

Outre les connaissances techniques, le métier de maçon exige également certaines compétences en matière de lecture de plan, ainsi que des connaissances sur les propriétés de différents matériaux comme le bois, la brique, la pierre, le béton, les liants ou encore les matériaux composites. Le maçon doit également savoir manipuler divers outils comme la scie électrique, le burin, la truelle, la meule ou la massette. La rigueur et la précision sont des qualités d’exception chez un maçon. Il doit également être en bonne santé et non sujet à des vertiges, car il sera souvent amené à travailler en hauteur.