Logo Groupe Interaction

Le spécialiste de l'emploi à votre service depuis près de 30 ans

Logo Groupe Interaction

Le spécialiste de l'emploi à votre service depuis plus de 25 ans

Fiche métier - Electromécanicien

En charge de l’installation de nouvelles machines au sein d’une entreprise ou auprès d’un particulier, l’électromécanicien est un professionnel doté de connaissances approfondies dans plusieurs domaines. Il intervient principalement à un niveau crucial de tout processus de production et peut se spécialiser dans un secteur particulier. Il s’agit d’un métier plein d’avenir et qui recrute beaucoup ces dernières années.

 

Le métier d'électromécanicien

Le rôle principal de l’électromécanicien se concentre sur l’installation, le contrôle, l’entretien, le réglage et la réparation de machines, appareils ou instruments équipés de pièces électriques, électroniques et mécaniques. Ce métier est sollicité dans de nombreux domaines comme les chantiers de construction, les usines, les ateliers mécaniques, les services de sécurité, la production électrique, les transports, les secteurs sanitaires ou encore les exploitations agricoles. Selon le secteur d’activité, ce poste peut être lié au service après-vente ou au service maintenance. Il existe d’ailleurs autant d’appellations associées à ce métier qu’il peut y avoir de spécialisation. Aussi on peut trouver un électromécanicien d’équipements industriels, d’escaliers mécaniques, d’aéronautique ou encore d’ascenseurs.
 

Les différentes tâches d'un électronécanicien

L’électromécanicien intervient à différents niveaux du processus de production au sein d’une entreprise. Il s’occupe de :

  • l’installation des machines neuves dans une usine
  • la réparation et/ou le remplacement d’un matériel défectueux
  • du montage des différentes pièces d’une machine (moteur, variateurs de vitesses, etc.)
  • du contrôle et de la prévention des risques de pannes (graissage, changement de pièces défectueuses, vérifications d’usage, etc.)

 

Devenir électromécanicien

Pour devenir électromécanicien, une formation Bac pro métiers de l’électricité et de ses environnements connectés (maintenance des équipements industriels) s’impose après la 3ieme. Trois années d’étude successives permettent d’obtenir ce diplôme.
À la place d’un CAP préparation et réalisation d’ouvrages électriques qui se prépare en deux ans après la 3e, il est préférable d’obtenir un Bac pro électrotechnique, énergie, équipements communicants.
Le Bac pro maintenance des équipements industriels permet également d’accéder au poste d’électromécanicien.
Après le Bac pro, il reste encore la possibilité d’obtenir un certificat de qualification professionnelle (CQP) auprès d’une profession en contrat de qualification en électromécanicien ou électromécanicien industriel.

Animé d’une grande capacité d’adaptation et de réactivité, l’électromécanicien se doit de rester à l’affût des avancées technologiques. À l’aise dans son domaine, il évolue parfaitement bien en autonome ou en équipe. C’est un professionnel agile et ingénieux qui possède toutes les qualités et aptitudes nécessaires pour observer, analyser et apporter des solutions à différentes sortes de problèmes. Sa rigueur et son sens de la minutie l’amène à rester vigilant et soucieux du respect des règlementations en vigueur dans son domaine. Il lui faut également avoir une excellente maîtrise de l’anglais technique.

 

Salaire d'un électromécanicien et évolution de carrière

Avec un salaire de 1 750€, un électromécanicien débutant peut évoluer rapidement et devenir chef d’équipe ou d’atelier, responsable de la gestion des approvisionnements, superviseur de la maintenance voire même expert ou concepteur dans un bureau d’études pour participer à la construction de machines ou la mise en place de nouvelles méthodes de maintenance.