Logo Groupe Interaction

Le spécialiste de l'emploi à votre service DEPUIS PRESQUE 30 ANS

Logo Groupe Interaction

Le spécialiste de l'emploi à votre service depuis plus de 25 ans

Fiche métier - Applicateur d'enrobé

Le métier d’applicateur d’enrobés ­­concerne un domaine très spécial. Cette profession couvre essentiellement l’application d’enduits superficiels et d’enrobés coulés à froid (ECF). C’est une fonction étroitement liée aux activités de construction, en BTP, qui exige quelques compétences particulières.

Principales missions d'un applicateur d'enrobé

L’applicateur d’enrobés a pour principale mission d’exécuter des travaux manuels dans le but de réaliser des revêtements en produits noirs (enrobés, émulsions, asphaltes, bitumes). Son travail l’amène souvent à utiliser des engins professionnels tels la chaîne de thermo régénération, le finisseur ou l’épandeuse. Mais il peut également être appelé à réaliser des travaux manuels, en l’absence de ces machines.

Selon qu’il intervienne sur de petites ou grandes surfaces (trottoir ou autoroute), l’applicateur d’enrobés applique des techniques et des organisations diversifiées.

L’applicateur d’enrobés qui intervient sur les petites surfaces comme les trottoirs et dans les rues, s’occupe généralement de :

  • Décharger à la pelle
  • Transporter l’enrobé chaud (130°) dans un seau en bois ou à la brouette, soit une charge totale de 15 kg environ, préalablement apporté par un camion benne, une bouille ou un pétrin.
  • Etaler l’enrobé au râteau et le dame avec un rouleau vibrant, un rouleau à main, une dameuse ou un marteau pilonneur.
  • Talocher les petites surfaces inaccessibles avec un s abot de bois
  • Pulvériser l’émulsion liquide (80 à 100°) à l’aide d’une lance lié à la bouille par flexible.
  • Gravillonner la structure d’ensemble.

Sur les grandes surfaces, tels les autoroutes, les parkings et routes, l’applicateur d’enrobés intervient essentiellement autour du finisseur. Pour compléter l’action de cet engin qui sert à appliquer les enrobés chauds, il :

  • Etale l’enrobé chaud (130 à 160°C) à la pelle
  • Egalise l’enrobé chaud au râteau

L’applicateur d’enrobés intervient également sur chantier autoroutier, autour d’une chaîne de thermo régénération, pour s’assurer de son bon fonctionnement.

Conditions de travail pour l'applicateur d'enrobé

L’applicateur d’enrobés évolue dans un environnement particulièrement bruyant, en raison de la présence d’engins multiples. Il expose également l’actif à des conditions atmosphériques variables : haute température, rayonnement non ionisant, température extrême (canicule), gaz combustion et échappement de particules diesel.

Le métier d’applicateur d’enrobés exige également une bonne condition physique, car il sollicite excessivement les membres. Accessoirement, certaines interventions provoquent aussi des vibrations du corps entier.

Compétences requises pour devenir applicateur d'enrobé

Pour évoluer correctement dans son environnement de travail, l’applicateur d’enrobés doit posséder quelques compétences spécifiques en matière de conduite d’engins et poids lourd. Ce métier exige également une bonne santé physique car il  expose l’actif à différentes contraintes physiques, posturales et temporelles.

L’applicateur d’enrobés intervient jour et nuit, en journée continue et avec des heures supplémentaires. Il s’expose quotidiennement à des risques de changement atmosphérique, allant d’une température extrême à une intempérie incontrôlable.

L’applicateur d’enrobés doit être une personne mobile, car il travaille généralement dans des lieux différents. Il doit également posséder une vision excellente, car son champs visuel d’intervention est toujours vaste, et il est aussi souvent amené à apprécié des distances variables.

Exposé à un danger permanent, l’applicateur d’enrobés doit avoir l’esprit de sécurité en soi, et apprécier le travail en équipe.