Logo Groupe Interaction

Le spécialiste de l'emploi à votre service depuis près de 30 ans

Logo Groupe Interaction

Le spécialiste de l'emploi à votre service depuis plus de 25 ans

Fiche métier - Aide soignant

L’aide-soignant est indispensable en milieu médical, public ou privé. En charge de l’hygiène et du confort du patient, il travaille généralement sous la responsabilité de l’infirmier. C’est un métier très recherché actuellement.

 

Description métier

L’aide-soignant fait partie intégrante du corps médical. Il a pour principal rôle d’accompagner le patient dans son quotidien, selon les consignes données par le médecin traitant. C’est l’aide-soignant qui réalise toutes les tâches qui précèdent une consultation médicale : prise de température, pouls, tension. Il relève également de sa responsabilité de vérifier l’état général du patient. Au besoin, il vérifie l’état des pansements et des drains ou remplace les perfusions. L’aide-soignant s’occupe de donner les médicaments au patient. Dans certains cas, il apporte également son aide lors de la toilette, de l’habillement ou du repas du malade.

C’est l’aide-soignant qui s’occupe d’installer un nouveau patient qui vient d’arriver en centre hospitalier. Il vérifie alors que la chambre dédiée à accueillir le nouveau patient est impeccable. Il prépare le plateau repas du patient selon les consignes médicales et les conditions d’hygiène en vigueur. Mais son intervention ne se limite pas aux soins physiques du patient. L’aide-soignant apporte aussi un soutien psychologique et moral au patient, et ce tout au long de son hospitalisation. Il prend notes des besoins spécifiques pour ensuite les rapporter au médecin traitant.
L’aide-soignant exerce son activité en milieu hospitalier, en ehpad, en clinique, mais peut aussi apporter son aide à domicile. Il est amené à s’occuper de tout type de personne, des tout petits aux personnes âgées.

 

Diplôme et formation

Le métier d’aide-soignant exige un diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS), obtenu à l’issue d’un an de formation et soutenu par un dossier solide et un entretien préalable. Pour obtenir ce diplôme, il faut avoir réussi un concours ou obtenir une validation des acquis de l’expérience (VAE).

Le diplôme d’État d’aide-soignant se prépare uniquement dans un centre de formation dépendant d’un hôpital. Il est accessible à tous, notamment aux titulaires d’un diplôme BEP CSS, BEPA services, CAP petite enfance, ainsi qu’aux élèves qui ont déjà suivi la première année d’étude d’infirmier mais qui ont été recalés en deuxième année.

 

Qualité et compétences requises

Le métier d’aide-soignant exige certaines qualités, du savoir faire et des compétences spécifiques. Une bonne condition physique s’impose, car il peut parfois être appelé à déplacer un patient. Il lui faut également avoir un degré de sociabilité élevé, car il est souvent en contact avec le patient. C’est un travail qui demande de la méthodologie, car il peut être amené à s’occuper de plusieurs patients à la fois. Ses compétences vont au-delà d’un simple technicien et concerne également la diététique, l’hygiène et même les procédures de traitement des déchets.

 

Salaire et évolution de carrière

Un débutant gagne le SMIC, soit 1 480,27€ brut par mois. Mais le poste, directement placé sous le Ministère des Affaires sociales et de la Santé, est évolutif. L’aide-soignant ayant acquis quelques années d’expérience, peut aspirer à devenir infirmier. Il peut également participer à d’autres concours de la fonction publique, et entrer par exemple dans les hôpitaux des armées. De la même façon, il peut accéder à d’autres métiers paramédicaux ou sociaux tels que laborantin d’analyses médicales, assistant dentaire ou encore moniteur-éducateur.