Logo Groupe Interaction

Le spécialiste de l'emploi à votre service depuis plus de 25 ans

Logo Groupe Interaction

Le spécialiste de l'emploi à votre service depuis plus de 25 ans

test: 

Fiche métier - Agent de production agroalimentaire 

Description du métier d’agent de production agroalimentaire

Le métier d’agent de production agroalimentaire recrute chaque année. Il s’agit d’un domaine particulièrement tourné vers la transformation et la production de produits alimentaires. A ce titre, l’agent de production agroalimentaire est chargé de surveiller et réguler une machine ou une ligne automatisée de transformation de produits alimentaires, dans le respect total des règles d’hygiène et de sécurité ainsi que les impératifs de production (délais, qualité, coûts, etc.) Il est également en charge des contrôles de conformité des matières et des produits en cours de production. L’agent de production agroalimentaire peut également être amené à réaliser des opérations manuelles liées au produit (garnissage, etc.) monter et régler les équipements et s’occuper de la maintenance de premier niveau. Son rôle peut s’étendre même vers la coordination d’une équipe de conducteurs, opérateurs, etc.

Le profil d’un agent de production agroalimentaire

Pour occuper le poste d’agent de production agroalimentaire, une formation de niveau CAP/BEP à Bac dans le secteur de l’alimentaire est requise. Les postes de technicien de production en industrie alimentaire exigent en outre un BTS/DUT en industrie alimentaire.

Une expérience professionnelle dans le secteur des métiers de bouche ou des industries de transformations permet également d’accéder à un poste d’agent de production agroalimentaire, sans obligatoirement justifier d’un diplôme particulier.

Certaines entreprises peuvent demander une habilitation aux risques d’origine électrique, un ou plusieurs Certificat(s) d’Aptitude à la Conduite En Sécurité (CACES) voire un certificat d’aptitude médicale renouvelable au besoin.

Les conditions spécifiques liées au métier d’agent de production agroalimentaire

Le métier d’agent de production agroalimentaire concerne différents secteurs d’activité : l’alimentation animale, la viande, les boissons, le sucre, la boulangerie, les produits de la mer, la pâtisserie industrielle, les produits à base de céréales, le chocolat, le café, la confiserie, la Meunerie, les conserves, les produits laitiers, les surgelés, le lait, les corps gras, les huiles et les margarines.

L’agent de production agroalimentaire peut être amené à exercer au sein d’une entreprise de production alimentaire. Il peut travailler par roulement, de nuit, les fins de semaine ou les jours fériés, en fonction des saisons (été, fin d’année, pâques, etc.) Le travail se déroule essentiellement en cabine de pilotage et parfois en atelier, en zone à température variable (frigorifique, chaude, humide) ou en zone à atmosphère contrôlée, incluant le port de charges. Aussi, un agent de production agroalimentaire est toujours soumis au port régulier d'Équipements de Protection Individuelle (EPI) comme les gants, les protections auditives, les chaussures de sécurité, etc. ainsi que des équipements d’hygiène tels qu’un masque, une charlotte, etc.

Les différentes tâches d’un agent de production agroalimentaire

Un agent de production agroalimentaire tient plusieurs rôles dans son entreprise. Il sélectionne les données de production et saisit les paramètres de quantité, de mélange, de dosage, etc. Il est aussi en charge de la surveillance de l’approvisionnement des machines, des installations et du flux des produits et des matières. C’est aussi le rôle d’un agent de production agroalimentaire de surveiller le fonctionnement des machines et des équipements et d’intervenir en cas d’incident. Le contrôle de la conformité des matières végétales, carnées ainsi que des produits alimentaires fait partie de ses attributions. Tout comme le prélèvement des échantillons de matières ou de produits, le référencement et l’enregistrement pour analyse. Un tel poste engage aussi à renseigner les supports de suivi de production et transmettre les informations aux interlocuteurs concernés.

L’utilisation d’un engin qui nécessite une habilitation spécifique (CACES R389-1, CACES R 389-3 et CACES R 389-4) relève aussi des obligations d’un agent de production agroalimentaire. A cet effet, il doit être capable de conduire des transpalettes à conducteur porté, des chariots élévateurs en porte-à-faux de capacité supérieure à 6 000 kg ainsi que des préparateurs de commandes au sol. A ce poste, il peut être appelé à surveiller les paramètres d’une ligne de production depuis une salle de contrôle et de réaliser un ajustement au besoin. Il doit également adapter des réglages de machines automates de contrôle ou appareils de mesure. Ses compétences en matière de montage/démontage de pièces et outillages de machines seront aussi mises à l’épreuve. Son travail consiste même à contrôler le conditionnement et l'étiquetage des produits de manière automatique ou manuelle. Un agent de production agroalimentaire doit en outre apporter un appui technique à des opérateurs et établir des rapports de production et d’incidents. Il peut être amené à suivre et analyser les données de production d’une installation et déterminer les actions correctives adaptées. Enfin, son rôle concerne aussi la coordination de l’activité d’une équipe.

Les compétences requises pour le poste d’agent de production agroalimentaire

Le métier d’agent de production agroalimentaire exige des compétences spécifiques liées à l’interprétation de données de contrôle (courbes, températures, etc.), l’utilisation d’instruments de prélèvement (sonde, éprouvette, etc.) ainsi que des règles d’hygiène et de sécurité alimentaire Hazard Analysis Critical Control Point (HACCP).

Ce poste requiert également une bonne maîtrise des procédés de fabrication alimentaire (cycle, cuisson, mélanges matières, etc.), des procédures d’échantillonnage et des normes de qualité. Quelques éléments de base en mécanique générale, électromécanique et hydraulique constituent en outre des atouts non négligeables.

Un niveau d’excellence en règles et consignes de sécurité, pilotage en salle de commande, utilisation de logiciel de supervision, régulation et instrumentation, peut être exigé à ce poste. En plus de quelques connaissances supplémentaires sur l’utilisation des logiciels de Gestion de Production Assistée Par Ordinateur (GPAO), l’utilisation d’outils de Gestion de Moyens de Production (GMP) ainsi que l’analyse statistique.