Logo Groupe Interaction

Le spécialiste de l'emploi à votre service depuis plus de 25 ans

Logo Groupe Interaction

Le spécialiste de l'emploi à votre service depuis plus de 25 ans

La rubrique loisir est-elle vraiment utile sur un CV ?

08 Janvier 2018

Lecture, musique, cinéma, cruciverbiste… Quel que soit son loisir favori, il peut être utile de le préciser dans son CV. Mais cela ne veut pas dire que vous devez remplir la rubrique correspondante avec toutes vos activités extraprofessionnelles. Pour vous aider à renseigner cette partie de votre CV correctement, suivez ce guide.

En effet, la rubrique « Loisirs » (parfois appelée « centres d’intérêt » ou encore « Divers ») peut être un atout intéressant dans votre CV. Encore faut-il que les loisirs y figurant soient pertinents au poste que vous recherchez. Certains diront qu’il ne sert à rien de mettre cette rubrique, mais les recruteurs y jetteront à coup sûr un coup d’œil. Et ce n’est peut-être pas la curiosité seulement qui influencera sa décision.

Évitez les détails superflus dans votre CV

S’il permet à l’employeur d’en savoir un peu plus sur votre personnalité, faire partager ce que vous aimez dans la vie ne sert pas à grand-chose si vous êtes en quête d’un métier qui n’a rien à voir avec votre passion (est-ce que le fait d’être ceinture noire en karaté impressionnera votre rédacteur en chef pour la rédaction de ses articles par exemple ?). Il est vrai que c’est un peu caricatural, mais l’exemple n’est pas si anodin quand on voit les nombreux CV truffés d’un éventail de loisirs loin d’être cohérents au job recherché.

Considérez donc que votre loisir est un plus pour le recruteur, mais pas pour tous les recruteurs. Comme un petit supplément fromage dans une pizza dont certains peuvent se passer, alors que les gourmets opteront sans hésiter pour des saveurs encore plus particulières. Le même principe peut s’appliquer dans le domaine du recrutement où l’employeur peut être déjà conquis à vue d’œil alors qu’un autre pourra s’intéresser à creuser sur cette partie loisir.

Si vos passions n’évoquent rien pour le recruteur, il n’est pas utile de gonfler votre CV avec ces détails superflus. Lire des journaux de temps en temps, chanter sous la douche ou encore faire un petit jogging une fois par mois n’est en aucun cas déterminant dans le processus de recrutement.

Votre loisir doit être bien détaillé pour montrer à quel point vous être habile dans votre domaine de prédilection. Ainsi, dire que vous jouez de la guitare et que vous écoutez de la musique n’aura pas le sens pour le recruteur.

Dans quels cas et comment exploiter la rubrique loisir dans votre CV ?

La rubrique loisir peut ainsi révéler des aptitudes en relation avec le poste que vous convoitez. La pratique d’un sport endurant peut à juste titre attester de votre ténacité ; pour un commercial, cela laisse réfléchir : ce caractère persévérant peut montrer qu’il ne lâche rien et le recruteur pourra orienter ces questions autour de cette qualité pour valider la candidature.

Surtout, ne mentez pas sur votre passion, car on verra rapidement votre nez s’allonger. En effet, si l’employeur découvre que vous avez utilisé des arguments fallacieux dans l’unique but de l’impressionner, vous pouvez déjà dire adieu au poste que vous recherchez. À cause de cette maladresse, vous risquez aussi de ternir votre image.

N’omettez surtout pas des informations intentionnellement en vue de fasciner le recruteur. Si vous présidez un club de sport par exemple, indiquez clairement si vous faites du bénévolat ou si vous pratiquez vous-même le sport. Soyez honnête et dites franchement quelles sont vos réelles missions. Ce sont des qualités prisées par les employeurs.

Si vous aimez regarder les films étrangers en version originale (dans la langue de Shakespeare), n’hésitez pas à mentionner cela dans votre CV. Cela peut être un plus si vous avez choisi un poste où l’anglais est requis pour obtenir le poste.

En outre, si vous êtes aussi un adepte des médias sociaux comme Facebook et Twitter, précisez-le dans votre CV. Cela peut ouvrir à de nombreuses possibilités d’évolution dans la gestion des réseaux sociaux pour l’entreprise entre autres. 

N'hésitez pas à consulter nos conseils concertant la rédaction d'un CV.